En cas d'indépendance de l'Écosse, qui se prononcera sur son avenir cette semaine, le Royaume-Uni pourrait être contraint de changer de drapeau. 

Le fameux Union Jack et sa bannière pourraient connaître une petite révolution cette semaine. Si le "oui" à l'indépendance sort vainqueur des urnes écossaises, le bleu pourrait disparaître du drapeau du Royaume-Uni.

En effet, la célèbre bannière est un mélange des couleurs de l'Angleterre, de l'Écosse et de l'Irlande du Nord. À la croix rouge de Saint-Georges, symbole anglais (et gallois), est venue s'ajouter la croix écossaise de Saint-André au début du XVIIe siècle pour former le première Union Flag. Deux siècles plus tard, l'Irlande du Nord est venue ajouter son grain de sel - et sa croix - à la bannière du Royaume-Uni pour lui donner son allure actuelle. Une évolution que vous pouvez découvrir ci-dessous.

© Source : Wikipedia


Le fameux Union Jack, symbole d'un empire britannique si puissant qu'il invitait ses couleurs sur la plupart des drapeaux du Commonwealth, pourrait donc subir un nouveau lifting un peu plus de 200 ans plus tard, perdant le bleu de l'Écosse pour ne conserver qu'un fond blanc pour supporter ses rayures rouges.

Impossible de visualiser l'infographie. Le plugin Flash ne semble pas fonctionnel.