Le pape a rendu à l'état laïc deux évêques chiliens accusés d'agressions sexuelles sur mineurs, a annoncé le Vatican samedi après une rencontre entre le pape et le président chilien.

Cette décision, qui concerne l'évêque Francisco Jose Cox Huneeus et l'ancien évêque Marco Antonio Ordenes Fernandez, est sans appel, a précisé le Vatican.