Le Parti du Brexit de l'europhobe Nigel Farage s'envole en intentions de vote aux européennes avec 34%, soit plus que le Parti conservateur et le Parti travailliste réunis, selon un sondage publié dimanche dans The Observer. Par rapport au précédent sondage, le Parti du Brexit double ainsi son avance sur le Parti travailliste, lequel arrive en deuxième position avec 21% des intentions de vote (en chute de sept points).

Les Libéraux-démocrates, opposés au Brexit, sont crédités de 12% (en hausse de cinq points) et dépassent le Parti conservateur de la Première ministre Theresa May, qui ne recueille que 11%, selon The Observer.

Ce sondage a été réalisé en ligne par l'institut Opinium Research entre mercredi et vendredi auprès d'un échantillon représentatif de 2.004 adultes britanniques.

Nouvellement créé, le parti de M. Farage se présente comme le sauveur du Brexit, capable de mener à bien le divorce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Le Royaume-Uni devait à l'origine quitter l'UE le 29 mars mais a dû repousser deux fois la date du départ, faute de soutien des députés britanniques à l'accord de Brexit conclu en novembre entre Londres et Bruxelles.

La nouvelle date limite a été fixée au 31 octobre, ce qui oblige le pays à organiser des élections européennes en même temps que les 27 autres Etats membres de l'UE. Au Royaume-Uni, le scrutin est prévu le 23 mai.