Le Premier ministre de République démocratique du Congo (RDC), Adolphe Muzito, entame mardi une tournée dans l'est du pays, notamment à Goma, alors que les rebelles sont positionnés à une quinzaine de km de cette capitale provinciale, a-t-on appris de source officielle.

M. Muzito, qui a été nommé le 10 octobre et dont la priorité affichée est de pacifier l'est du pays où opèrent de nombreux groupes armés, va se rendre mardi à Goma (province du Nord-Kivu), puis dans les villes de Bukavu (Sud-Kivu), de Kisangani et de Dungu (Province Orientale).

Cette tournée vise à "réconforter la population" de cette partie du pays soumise à de nombreuses exactions, a déclaré à l'AFP un proche du Premier ministre, qui a requis l'anonymat. M. Muzito regagnera jeudi la capitale Kinshasa. La ville de Goma, capitale du Nord-Kivu, est menacée par les rebelles de Laurent Nkunda, qui ont infligé la semaine dernière une défaite cuisante à l'armée congolaise.