Le président mexicain Felipe Calderon a proposé jeudi de changer le nom officiel de son pays, actuellement "Etats Unis Mexicains", et de passer au seul "Mexique", dans un projet envoyé au Parlement huit jours avant la fin de son mandat le 1er décembre.

"Il est temps que nous Mexicains reprenions la beauté et la simplicité du nom de notre patrie: Mexique. Une nom que nous chantons, qui nous remplit de joie et de fierté", a dit Calderon lors d'une cérémonie au Palais présidentiel en présentant sa proposition.

Le pays se dénomme officiellement "Estados Unidos Mexicanos" depuis 1824, bien que dans la pratique il ne soit connu que comme "Mexico".

"C'est une affaire de la plus haute importance puisque le nom d'un pays exprime une relation symbolique avec tout ce qu'il représente, avec sa population, ses origines, sa culture, ses coutumes et surtout son identité", a souligné le président sortant.

"Il n'y a pas de raison pour continuer à imiter d'autres pays comme ce fut le cas au XIXe siècle", a-t-il ajouté en référence aux Etats-Unis d'Amérique. Il a toutefois souligné que le Mexique "est indéfectiblement une Fédération", et une somme d'Etats "libres et souverains".

Mexico est un mot d'origine indigène qui signifie "nombril de la lune" en langue nahuatl.

Le pays avait reçu le nom d'"Empire mexicain" en 1821 après son indépendance de l'Espagne, mais le nom d'"Etats Unis Mexicains" avait été adopté trois ans plus tard avec la première Constitution fédérale.

Felipe Calderon, du Parti action nationale (PAN, conservateur), va transmettre le pouvoir le 1er décembre à Enrique Peña Nieto du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), formation qui avait déjà occupé la présidence de 1929 à 2000.