Le prix Sakharov pour la liberté de l'esprit 2017 va être attribué à l'opposition démocratique au Venezuela, a-t-on appris jeudi de sources parlementaires. La situation au Venezuela s'est considérablement dégradée ces derniers mois, avec des conséquences sur la démocratie, les droits de l'Homme et l'économie. L'opposition vénézuélienne au président Nicolas Maduro est réunie au sein de la MUD, une coalition d'une trentaine de partis, allant de la gauche modérée à la droite.

Depuis le début de l'année, plus de 130 opposants ont été assassinés et plus de 500 autres ont été emprisonnés arbitrairement dans le pays sud-américain.

Face à cette situation, le Parti populaire européen (PPE) et l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ADLE) avaient décidé de nominer l'Assemblée nationale venezuelienne ainsi que tous les prisonniers politiques du pays pour le prestigieux prix Sakharov.

Ce dernier est décerné chaque année par le Parlement européen. Il a été créé en 1988 pour honorer des personnalités collectives ou individuelles qui s'efforcent de défendre les droits de l'Homme et les libertés fondamentales. L'an dernier, il avait été remis aux survivantes yézidies du groupe terroriste Etat islamique, Nadia Murad Basee et Lamina Aji Bashar.

Le lauréat se verra remettre un certificat ainsi que la somme de 50.000 euros lors d'une cérémonie qui se tiendra le 13 décembre à Strasbourg.