Une importante réunion sera organisée en février à Rome, destinée aux évêques et aux responsables de congrégations religieuses, pour apporter "une réponse globale au problème de la pédophilie et de la protection des plus faibles", a annoncé lundi le Bureau de presse du Saint-Siège.

Cet "important symposium" est organisé par l'Université pontificale grégorienne "avec l’appui de différents dicastères (ministères) du Saint-Siège", a-t-il précisé.

Il devrait accueillir quelque 200 participants : des évêques représentant les conférences épiscopales à travers le monde, ainsi que des supérieurs majeurs de congrégations religieuses (jésuites, dominicains, franciscains, etc.), a ajouté le Bureau de presse.

Son objectif est de répondre "correctement" à la demande de préparer des directives en matière de lutte contre la pédophilie faite aux conférences épiscopales par la Congrégation pour la doctrine de la foi en mai dernier.

Elle leur a donné jusqu'à mai 2012 pour compléter leur dispositif en tenant compte des législations nationales.

Pendant la rencontre à la Grégorienne, la pédophilie et la protection des enfants devraient être abordées d’un point de vue psychologique, pastoral, juridique et théologique.

Les scandales de prêtres pédophiles dans plusieurs pays européens (Irlande, Belgique, Allemagne, Autriche notamment), quelques années après celui qui avait frappé l'Eglise américaine, ont ébranlé la crédibilité de l'Eglise catholique.

Les épiscopats et le Vatican ont été accusés d'avoir souvent fermé les yeux et protégé des centaines de prêtres -et parfois des évêques- coupables, pour tenter d'éviter le scandale.