L'un des plus hauts dignitaires de l'église catholique au Royaume-Uni, le cardinal Keith O'Brien, a estimé que les chrétiens devaient arborer une croix tous les jours, "comme symbole de leur foi". Dans son homélie pour le dimanche de Pâques dont le texte a été rendu public samedi, le cardinal, chef de l'église d'Ecosse, a souhaité que la croix soit "plus présente dans la vie" des chrétiens et qu'ils portent "fièrement une représentation de la croix du Christ sur leurs vêtements chaque jour".

"J'espère que de plus en plus de chrétiens adopteront la pratique de porter une croix d'une façon simple et discrète, comme symbole de leur foi. On trouve des petites broches en forme de croix à mettre au revers de sa veste pour une livre environ (1,20 euro). C'est moins cher qu'un oeuf de Pâques". Deux Britanniques, qui s'estiment victimes de discrimination parce que leurs employeurs leur avaient demandé de ne pas arborer de croix autour du cou, ont décidé de porter leur cas devant la cour européenne des droits de l'Homme à Strasbourg, après avoir été déboutées en justice.

Nadia Eweida, 59 ans, employée de British Airways, avait été suspendue pour avoir enfreint en 2006 les règles de la compagnie aérienne en matière d'uniforme.

Shirley Chaplin, 56 ans, avait dû quitter son poste d'infimière dans un service hospitalier pour un travail plus administratif au sein de l'établissement, le règlement interdisant le port de bijoux susceptibles d'être agrippés par des patients.

"Les gens ont le droit de porter une croix. La loi le permet et les employeurs sont de manière générale tout à fait raisonnables dans la façon dont ils gèrent les croyances religieuses de leur personnel", selon un porte-parole du ministère de l'Intérieur.