Le président américain Donald Trump a suggéré lundi matin au constructeur Boeing de procéder à des améliorations non spécifiées sur son modèle 737 MAX et de le rebaptiser pour redorer son image.

Cet avion, mis en service en mai 2017, a connu, en mois de six mois, deux accidents mortels --faisant 346 morts au total-- qui se sont produits juste après le décollage. Le système anti-décrochage de l'appareil est accusé d'en être à l'origine.

Quelques jours après l'accident d'un vol Ethiopian Airlines le 10 mars, les autorités de régulation dans le monde entier ont cloué ce modèle au sol.

"Qu'est-ce que j'y connais en marketing, peut-être rien (mais je suis parvenu à devenir président!), mais si j'étais Boeing, je REPARERAIS le Boeing 737 MAX, j'ajouterais de nouvelles super caractéristiques, et je donnerais une NOUVELLE IMAGE à l'avion avec un nouveau nom", a tweeté M. Trump tôt lundi matin.


"Aucun produit n'a souffert autant que celui-ci. Mais encore une fois, qu'est-ce que diable j'y connais?", a-t-il poursuivi.

Ce n'est pas la première fois que le milliardaire républicain fait des commentaires depuis l'accident d'Ethiopian, qui a fait 157 morts.

Deux jours après le crash, il avait estimé sur Twitter que les avions commerciaux étaient devenus "beaucoup trop complexes à piloter".

"Il n'y a plus besoin de pilotes mais plutôt d'informaticiens du MIT (Massachusetts Institute of Technology)", avait-il ironisé. "Je constate cela pour de nombreux produits. Toujours chercher un nouveau développement inutile alors que, souvent, ce qui est vieux et simple fonctionne bien mieux", avait poursuivi le président septuagénaire.

Boeing a annoncé début avril la réduction de près de 20% de la production de son 737 MAX.

La compagnie American Airlines a annoncé dimanche l'annulation d'environ 115 vols par jour pendant son programme de vols d'été en raison de la prolongation de l'immobilisation de ses 24 Boeing 737 MAX jusqu'au 19 août.