L'un des deux meurtriers d'un soldat, dans un quartier du sud de Londres, a commenté ses actes sur une vidéo amateur de près de deux minutes obtenue, dans sa version longue, par le tabloïd Sun.

Le jeune homme noir est vêtu d'un jeans, de baskets, d'un blouson et d'un bonnet noirs. Dans ses mains ensanglantées il tient un couteau de cuisine et un hachoir de boucher. Il s'approche d'une caméra amateur et commente ses actes.

"La seule raison pour laquelle nous avons tué cet homme aujourd'hui c'est parce que des musulmans sont tués quotidiennement par des soldats britanniques. Avec ce soldat britannique, c'est oeil pour oeil et dent pour dent", déclare cet homme qui porte un court bouc et parle avec les mains.

"Nous jurons par Allah le tout puissant que nous n'arrêterons jamais de vous combattre tant que vous ne nous laisserez pas tranquille. Qu'est-ce que cela peut faire que nous voulions vivre selon la Charia en terres musulmanes?", interroge-t-il en parlant avec un accent londonien.

"Pourquoi cela signifie-t-il que vous devez nous poursuivre, nous traquer, nous traiter d'extrémistes et nous tuer? Mon frère, c'est vous les extrémistes! Quand vous larguez des bombes, vous pensez que ça ne tue qu'une personne ou que vos bombes déciment une famille entière? C'est la réalité", poursuit-il.

"Par Allah, si je vois ta mère aujourd'hui avec une poussette, je vais l'aider à descendre les escaliers parce que c'est dans ma nature. Mais nous sommes obligés par le Coran, par la sourate "al-taubah" et par beaucoup d'autres sourates (chapitres) dans le Coran, nous devons les combattre comme ils nous combattent, oeil pour oeil, dent pour dent", ajoute-t-il.

"Je m'excuse que des femmes aient été témoins de ce qui s'est passé aujourd'hui mais, dans nos terres, nos femmes voient le même genre de choses. Vous ne serez jamais en sécurité. Renversez votre gouvernement. Ils ne prennent pas soin de vous", a-t-il également dit, alors que la victime gisait quelques mètres derrière lui sur la route.

"Pensez-vous que David Cameron va se faire attraper dans la rue quand nous allons commencer à sortir nos flingues? Vous pensez que vos politiciens vont mourir? Non, ce sera le gars lambda, comme vous ou vos enfants. Donc, débarrassez-vous d'eux. Dites-leur de ramener nos soldats à la maison pour que nous, pour que vous puissiez tous vivre en paix", a-t-il encore livré à la caméra.

"Laissez nos terres tranquilles et vous vivrez en paix, c'est tout ce que j'ai à dire", conclut-il avant de prononcer en arabe: "paix sur Mahomet".