Les deux jeunes femmes du groupe contestataire russe Pussy Riot interpellées mardi par la police dans le centre de Sotchi, ville où se déroulent les jeux Olympiques d'hiver, ont été relâchées. Les deux femmes, Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina, ont été relâchées après avoir été interrogées dans un poste de police dans le cadre d'une affaire de vol dans un hôtel, et sont reparties en taxi. Plusieurs autres personnes appréhendées en même temps que les deux jeunes femmes ont également été relâchées.


Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina ainsi qu'une troisième membre du groupe avaient été arrêtées en février 2012 après avoir interprété une "prière punk" contre Vladimir Poutine dans la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou.

Elles ont été condamnées en août 2012 à deux ans de camp notamment pour "hooliganisme" avant d'être amnistiées et libérées en décembre, après 21 mois de détention, à quelques semaines de l'ouverture des jeux Olympiques de Sotchi.