Les frappes des chasseurs-bombardiers F-16 belges sont quasi exclusivement concentrées en Irak, dans la région de Mossoul, a appris "La Libre Belgique". "Il y a eu 79 objectifs attaqués depuis juillet", relève une source bien informée, "surtout dans la région de Mossoul". 

Toutes nos sources démentent aussi l’accusation faite par Moscou qu’une frappe belge aurait causé la mort de six civils le 18 octobre dans la région d’Alep. 

Une source affirme qu’il n’y a eu qu’une seule frappe des F-16 belges en Syrie depuis l’été, laquelle visait une fabrique de munitions de Daech. Une autre source affirme que "5 %" seulement des frappes belges le sont en Syrie. 

Les précautions prises par les pilotes belges pour éviter des dommages collatéraux expliqueraient cela.