Le président américain, étant donné qu'il passe de nombreuses heures sur les terrains de golf, a demandé le déploiement de nouveaux moyens de protection.
 
L'amour du golf de Donald Trump est déjà connu de tous. Un site a même été créé afin de comptabiliser le nombre d'heures que passe le président américain sur le green. Selon ce site, l'homme le plus puissant des Etats-Unis aurait exercé 69 fois son sport favori sur les 150 derniers jours. Mais ce qui pose problème aujourd'hui, ce n'est pas le temps que consacre le président à ses temps libres mais bien la façon dont les services secrets peuvent le surveiller à ces moments précis. 

L'agence chargée de la protection du président ne peut pas se permettre de le laisser se déplacer seul sur le terrain de golf. C'est pourquoi un appel d'offre a été lancé, il y a peu, par le gouvernement afin de louer des voiturettes pour ceux qui sont chargés de sa surveillance. Mais attention: pas n'importe quelle voiturette! En effet, l'appel d'offre mentionne des voiturettes pouvant monter jusqu'à 30 km/h, indique le site Quartz. Or, l'American National Standards Institute (ANSI) qui a fixé les normes régissant le secteur, stipule que ces moyens de locomotion ne peuvent pas dépasser les 24 km/h...

Et ce n'est pas la seule fantaisie du gouvernement, puisque celui-ci indique également que les véhicules devront être munis d'un toit rigide et de sièges repliables de sorte à pouvoir former une plateforme. Au total, ce sont 84 de ces voiturettes particulières qui ont été commandées par Donald Trump. Le fournisseur n'a pas encore été mentionné, ni le prix que cela risque de coûter....