Le parti NOP (Narodowe Odrodzenie Polski) vient de faire accepter son logo, de longue lutte. Et pour cause, ce dernier est ouvertement homophobe, tout comme le slogan qui lui est associé: "Zaka Pedalowani" qu'on pourrait traduire par "tarlouzerie interdite".

Alors que le parti se réjouissait de sa "victoire", les associations gays condamnaient fermement la décision de la justice polonaise, tout comme certains parlementaires de l'opposition, qui ont estimé que "ces symboles se réfèrent directement à la tradition d'intolérance fasciste, néonazie et xénophobe", peut-on lire que le site web de Jean-Marc Morandini.

La convention européenne des droits de l'homme condamne les discriminations sur base du sexe. En Belgique, les propose discriminatoires basés sur l'orientation sexuelle sont condamnés par la loi sur base de l'égalité entre les individus (article 10 de la constitution).