La baisse de 30% des émoluments ministériels en France "est un coup politique", a affirmé l'eurodéputé Louis Michel (MR) sur Bel RTL vendredi matin. "Cela n'a qu'une valeur, c'est de contenter l'opinion publique", a-t-il dit.

"Je ne suis pas de ceux qui croient que c'est une formule qui est fondée sur la sincérité. C'est un coup politique", a déclaré M. Michel.

Interrogé sur le salaire jugé élevé des ministres en Belgique, l'ancien chef de la diplomatie a dit ne pas trouver les rémunérations disproportionnées. "Quand je vois ce que représente le travail et la responsabilité d'un ministre, cela ne me choque pas du tout".

"Par contre, le traitement de patrons de certains organismes où l'Etat est majoritaire, ça me choque", a-t-il poursuivi, citant le cas de Belgacom.