Une Malaisienne de 33 ans, mannequin de profession, qui avait été condamnée à recevoir des coups de bâton pour avoir bu de la bière, a vu jeudi sa peine commuer à trois semaines de travail d'intérêt général, a annoncé son père.

Kartika Sari Dewi Shukarno, mère de deux enfants, avait été condamnée en août 2009 à six coups de bâton et à une amende de 5.000 ringits (1.400 dollars) selon la loi islamique appliquée dans ce pays musulman considéré comme modéré.

Cette condamnation, la première à un châtiment corporel pour une femme, avait été dénoncée avec force par les organisations de défense de droits de l'Homme.

Le père de la mannequin, Shukarno Mutalib, a indiqué que le sultan de l'Etat de Pahang, où s'était déroulé le délit, avait annoncé, dans une lettre envoyée cette semaine à la famille, que la peine était commuée.

"Le sultan a décidé que la peine à des coups de bâton serait remplacée par trois semaines de travail d'intérêt général dans un établissement d'aide à l'enfance à partir du 2 avril", a indiqué M. Shukarno à l'AFP.

Le sultan est responsable des questions religieuses dans chaque Etat malaisien. Kartika Sari Dewi Shukarno, qui vit depuis une quinzaine d'années à Singapour, avait été brièvement interpellée en juillet 2009 après avoir été vue en train de boire de l'alcool dans la boîte de nuit d'un hôtel, ce qui est contraire à la loi islamique.