Téhéran et ses partenaires attendent les États-Unis de Joe Biden de pied ferme

Les signataires de l’accord nucléaire sont prêts à s’engager dans de nouvelles négociations.

Téhéran et ses partenaires attendent les États-Unis de Joe Biden de pied ferme
©Belga / AFP
Après les crispations de ces dernières semaines, les acteurs du dossier nucléaire iranien ont choisi de temporiser en privilégiant le dialogue. À moins d’un mois de l’investiture du nouveau président américain, les ministres des Affaires étrangères des pays signataires de l’accord de Vienne ont acté, lundi lors d’une visioconférence, leur volonté de "répondre de manière positive" au retour prévu des États-Unis autour de la table des partenaires. Britanniques, Français, Allemands, Russes et Chinois se disent prêts à...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet