Sous pression de l'ONU, Israël va donner 5.000 vaccins aux Palestiniens

Sous pression des Nations unies, Israël va fournir 5.000 de ses doses de vaccins contre le coronavirus au personnel médical palestinien en Cisjordanie occupée, où vivent près de 3 millions de personnes, a indiqué dimanche son ministère de la Défense.

Sous pression de l'ONU, Israël va donner 5.000 vaccins aux Palestiniens
©AP

 "Je confirme que nous allons fournir 5.000 vaccins aux équipes médicales de l'Autorité palestinienne", a déclaré à l'AFP une porte-parole du ministère israélien de la Défense, précisant que ces vaccins allaient être puisés dans les stocks israéliens.

Depuis le lancement de sa campagne de vaccination fin décembre, l'Etat hébreu a vacciné plus de trois millions de personnes, soit le tiers de sa population, selon les dernières données des autorités.

La vaccination n'a pas commencé dans la bande de Gaza, territoire palestinien sous contrôle des islamistes du Hamas, et en Cisjordanie occupée, où siège l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas.

Le nouveau coordinateur de l'ONU pour le Proche-Orient, Tor Wennesland, avait appelé la semaine dernière Israël à faciliter la vaccination des Palestiniens contre le Covid-19, évoquant les "obligations d'Israël en vertu du droit international".

Selon Human Rights Watch (HRW), Israël a "l'obligation", à titre de puissance "occupante" et en vertu du droit humanitaire international, de "fournir" des vaccins aux 2,8 millions de Palestiniens en Cisjordanie occupée et aux deux millions d'habitants de la bande de Gaza, sous blocus israélien.

Israël, qui n'a pas précisé les raisons pour lesquelles il allait fournir 5.000 vaccins à l'Autorité palestinienne, vaccine déjà les Palestiniens de Jérusalem-Est, portion orientale de la ville sainte occupée et annexée par l'Etat hébreu depuis 1967.

L'Autorité palestinienne a signé quatre contrats d'achat de vaccins, de quoi vacciner 70% des habitants de Cisjordanie et Gaza. Des premières doses du vaccin russe Spoutnik V sont attendues dans les prochains jours.

Depuis le début de la pandémie, Israël a fait état d'environ 641.000 cas de Covid-19, dont plus de 4.700 morts, tandis que les autorités sanitaires palestiniennes recensent quelque 157.000 cas, dont plus de 1.800 morts, en Cisjordanie et à Gaza.