Une jeune Yézidie, esclave d’un djihadiste belge de Daech pendant trois ans, raconte son calvaire: "Il m’a demandé de porter une ceinture explosive"

Hayfa avait 17 ans quand elle a été enlevée. Elle raconte son dernier geôlier, un Belge haut placé dans l’EI.

Ces vêtements ont été portés en captivité par des femmes yézidies. Ils servaient à aguicher leurs geôliers. Ils ont été récoltés par l’association Shlomo à Erbil, qui consigne les crimes de guerre de l’EI contre les minorités.
Ces vêtements ont été portés en captivité par des femmes yézidies. Ils servaient à aguicher leurs geôliers. Ils ont été récoltés par l’association Shlomo à Erbil, qui consigne les crimes de guerre de l’EI contre les minorités.
Une jeune Yézidie affirme avoir été la victime en Syrie d'un djihadiste belge d'origine tadjike, qui l'a utilisée comme servante et esclave sexuelle pendant...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet