L’élection de l’Iran dans l’instance de l’Onu censée défendre les femmes crée un tollé

La République islamique est devenue membre pour quatre ans de la Commission des Nations unies sur le statut des femmes.

L’élection de l’Iran dans l’instance de l’Onu censée défendre les femmes crée un tollé
©Shutterstock
L’ONG UN Watch a appelé les États-Unis et les États membres de l’Union européenne à dénoncer l’élection pour un mandat de quatre ans de l’Iran comme membre de la Commission des Nations unies sur le statut des femmes. Il s’agit de la principale instance intergouvernementale exclusivement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité