À Lod, ville mixte, la cohabitation paraît désormais impossible : "On a bien ressenti qu’il y avait quelque chose qui bouillonnait"

Depuis plusieurs jours, la violence s’est abattue sur cette ville du centre du pays.

À Lod, ville mixte, la cohabitation paraît désormais impossible : "On a bien ressenti qu’il y avait quelque chose qui bouillonnait"
©AFP
Nicolas Rouger, envoyé spécial à Lod
Il a suffi d’une balle pour lancer la ville israélienne mixte de Lod, dans le centre du pays, dans un tourbillon de violence. Lundi soir, un civil israélien a abattu un Palestinien citoyen d’Israël pendant une manifestation, revendiquant l’autodéfense. "Ils nous lançaient des pierres, des cocktails...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet