À Jaffa, les habitants s'organisent pour éviter le pire : "On ne peut pas faire confiance à la police"

Dans cette ville mixte, l’explosion de violence semble inexorable et attendue comme une fatalité.

À Jaffa, les habitants s'organisent pour éviter le pire : "On ne peut pas faire confiance à la police"
©AP
Nicolas Rouger, Envoyé spécial à Jaffa

Depuis les heurts qui ont blessé plus de 700 Palestiniens à Jérusalem il y a dix jours, la tension est vive dans les rues de Jaffa, le port palestinien sur lequel Tel Aviv s’est greffée. La police a bloqué tous les points d’accès,

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet