"Une vraie opportunité", "une victoire historique": les réactions internationales au cessez-le-feu entre Israël et le Hamas à Gaza

La communauté internationale salue unanimement le cessez-le-feu conclu entre Israël et le Hamas palestinien dans la nuit de jeudi à vendredi. Mais elle insiste surtout sur l'importance de trouver une solution durable et juste dans les plus brefs délais.

"Une vraie opportunité", "une victoire historique": les réactions internationales au cessez-le-feu entre Israël et le Hamas à Gaza
©AFP / Reporters - DPA
Rédaction avec AFP

La communauté internationale, appelant à une solution "durable" au conflit, s'est réjouie vendredi du cessez-le-feu entré en vigueur dans la nuit entre Israël et le Hamas palestinien.

Voici les principales réactions internationales à cette trêve, qui met fin à 11 jours d'hostilités sanglantes.

Etats-Unis:

"Je suis convaincu que les Palestiniens et les Israéliens méritent tout autant de vivre en sécurité et de jouir d'un même niveau de liberté, de prospérité et de démocratie", avait déclaré jeudi, avant même l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, le président américain Joe Biden. "Mon administration poursuivra notre diplomatie discrète et infatigable pour aller vers cet objectif. Je suis convaincu que nous avons une vraie opportunité d'avancer et je m'engage à travailler en cette direction".

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken, qui se rendra au Moyen-Orient "dans les prochains jours", s'est "félicité" de l'accord Israël-Hamas.

Russie:

"C'est avec une grande satisfaction que Moscou constate que le 21 mai à 02H00 du matin (23H00 GMT jeudi) est entré en vigueur un cessez-le-feu dans le conflit israélo-palestinien", a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova. "C'est un pas important mais encore insuffisant. Il faut, pour éviter une récidive de la confrontation violente, concentrer les efforts internationaux et régionaux sur la relance des négociations politiques directes entre Israéliens et Palestiniens".

Chine:

"La Chine salue le cessez-le-feu entre les deux parties et espère que les deux camps respecteront sérieusement le cessez-le-feu et la fin des violences", a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian.

"La communauté internationale doit promouvoir le retour des discussions de paix entre la Palestine et Israël, et trouver une solution à deux Etats juste, durable et complète", a-t-il poursuivi.

Union européenne:

"L'Union européenne se félicite du cessez-le-feu annoncé mettant fin à la violence à Gaza et dans ses environs", a déclaré le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell dans un communiqué. "Nous sommes consternés et regrettons les pertes de vies humaines de ces 11 derniers jours. Comme l'UE n'a cessé de le répéter, la situation dans la bande de Gaza est depuis longtemps intenable", a-t-il ajouté.

"Seule une solution politique apportera une paix durable et mettra fin une fois pour toutes au conflit israélo-palestinien. Rétablir un horizon politique vers une solution à deux États reste de la plus haute importance", a poursuivi M. Borrell.

Allemagne:

"C'est bien qu'un cessez-le-feu intervienne" et qu'il n'y ait "plus de victimes", s'est réjoui sur Twitter le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas, tout juste rentré d'une visite en Israël et dans les territoires palestiniens.

Adressant un "grand merci à l'Egypte pour sa médiation" qui a abouti au cessez-le-feu, il a conclu qu'"il est maintenant temps de s'attaquer aux causes profondes, de rétablir la confiance et de trouver une solution au conflit du Proche-Orient".

France:

"Je salue la cessation des hostilités intervenue cette nuit", a déclaré le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian, en relevant lui aussi "le rôle fondamental de l'Egypte" pour y parvenir.

"L'escalade des derniers jours souligne la nécessité d'une relance d'un véritable processus politique entre les parties", a-t-il souligné.

La trêve doit maintenant "être pérennisée à travers des arrangements durables de cessez-le-feu" et "permettre un réengagement humanitaire", notamment à Gaza, a-t-il souligné.

Hezbollah:

Le mouvement libanais chiite Hezbollah, bête noire d'Israël et soutien traditionnel du Hamas, a salué vendredi une "victoire historique" des factions palestiniennes à Gaza.

"Le Hezbollah félicite le peuple palestinien héroïque et sa vaillante résistance pour la victoire historique remportée (...) contre l'ennemi sioniste", a indiqué dans un communiqué le Hezbollah, qui "salue en particulier les résistants, les martyrs, les blessés et leurs familles", tout comme "la direction des factions de la résistance palestinienne, qui étaient à la hauteur de cette bataille".

Sur le même sujet