En Israël, certains en veulent à Benjamin Netanyahou d’avoir accepté le cessez-le-feu: "Il n’a pas fini le boulot"

Après le cessez-le-feu de vendredi, les deux camps, Israël et le Hamas, ont crié victoire. Des heurts ont malgré tout eu lieu en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. Reportage.

En Israël, certains en veulent à Benjamin Netanyahou d’avoir accepté le cessez-le-feu: "Il n’a pas fini le boulot"
©AP
Nicolas Rouger, envoyé spécial à Hébron
Jusqu’au dernier moment, Israël et le Hamas ont échangé des tirs. La dernière frappe israélienne a visé la ville de Khan Younis à 1 h 40, dit-on...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet