Vaccins: Israël va transférer aux Palestiniens un million de doses sur le point de périmer

Israël va fournir à l'Autorité palestinienne un million de doses de vaccins contre le coronavirus sur le point de périmer, d'après un accord entre les deux parties annoncé vendredi par l'Etat hébreu.

placeholder
© afp
afp

"Israël a signé un accord avec l'Autorité palestinienne et fournira environ un million de doses de vaccins Pfizer sur le point d'être périmées et recevra en échange les doses que la société Pfizer devait envoyer à l'Autorité palestinienne", ont affirmé le bureau du Premier ministre et les ministères israéliens de la Défense et de la Santé dans un communiqué conjoint.

L'Autorité palestinienne, basée en Cisjordanie occupée, n'a pas commenté ces informations dans l'immédiat.

"Israël recevra la même quantité de doses de Pfizer (soit un million, NDLR) aux mois de septembre/octobre 2021 sur le compte de ce qui était destiné à l'Autorité palestinienne", d'après le communiqué israélien.

"Cet accord a été permis après avoir constaté que le stock de vaccins qu'Israël a en sa possession répond à ses besoins actuels", est-il expliqué.

Grâce à une vaste campagne de vaccination, lancée fin décembre après un accord avec le géant pharmaceutique Pfizer, environ 55% de la population israélienne, soit plus de 5,1 millions de personnes, ont reçu deux doses de vaccins.

Côté palestinien, seules 260.713 personnes ont reçu leurs deux doses en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, selon le ministère palestinien de la Santé.

De mercredi à jeudi, 170 nouveaux cas de malades ont été recensés dans les deux Territoires palestiniens, portant à plus de 312.000 le bilan total depuis le début de la pandémie, dont environ 3.540 décès, selon le ministère de la Santé.

En Israël, 25 nouveaux cas ont été recensés de jeudi à vendredi, d'après les autorités sanitaires qui ont comptabilisé un total d'environ 840.000 malades, dont plus de 6.420 décès.