Raïssi, président et futur guide suprême de l'Iran?

Le grand favori de l’élection présidentielle de vendredi a pris sa revanche sur le président sortant. Il succédera début août à Hassan Rohani et, un jour peut-être, à Ali Khamenei.

Sans surprise, Ebrahim Raïssi succédera début août à Hassan Rohani à la présidence de la République islamique. Le favori de l’élection présidentielle du 18 juin, un ultra-conservateur de 60 ans, a pris sa revanche sur le président sortant, un conservateur...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet