Enquête à Dubaï pour déterminer les causes d'une explosion au port

placeholder
© AFP

Les autorités de Dubaï ont annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête afin de déterminer les causes d'une explosion ayant provoqué dans la nuit un incendie dans le port principal de Dubaï, l'un des plus fréquentés du monde. L'incendie, qui s'est déclaré sur un porte-conteneurs du port de Jebel Ali, a été maîtrisé et aucune victime n'a été signalée, a indiqué dans la nuit de mercredi à jeudi le bureau des médias de l'émirat du Golfe.

"Dieu merci, tout est sécurisé. C'est un incident naturel survenu dans un des conteneurs qui abritait des substances inflammables", a déclaré plus tard Mona al-Marri, la directrice de ce bureau à la chaîne télévisée Al-Arabiya.

Une enquête sera ouverte pour déterminer les causes de l'incident, a-t-elle précisé.

Jeudi, des voitures de police et des camions de pompiers étaient toujours garés aux abords du bateau, très endommagé. Des conteneurs incendiés étaient visibles depuis le quai.

Le navire transportait 130 conteneurs "dont trois contenaient des matières inflammables", a précisé de son côté la police de Dubaï aux télévisions locales.

"Les premiers éléments (dont nous disposons) indiquent qu'un frottement ou de la chaleur a pu entraîner l'explosion", a déclaré le chef de la police de Dubaï, le général Abdallah Khalifa al-Marri, à la chaîne Al-Arabiya.

"Il n'y avait pas de substances radioactives ou d'explosifs, a-t-il souligné.

Les autorités ont indiqué que l'incendie s'était déclaré sur le bateau au moment où il s'apprêtait à accoster.

Selon elles, l'équipage de 14 personnes a été évacué avant l'explosion, et le feu a été maîtrisé au bout de 40 minutes.

Des personnes résidant dans des habitations sur la côte ont affirmé avoir entendu une détonation puissante, rapportant que les fenêtres et les portes de leurs maisons avaient tremblé.

De tels incidents sont rares dans la cité-Etat ultra-sécurisée de Dubaï, l'une des sept principautés qui composent les Emirats arabes unis.