Les pénuries d’eau, à nouveau facteur d’instabilité en Iran

Elles ont provoqué des émeutes depuis plusieurs jours dans le Sud-Ouest.

placeholder
© AP
Des pénuries d’eau ont provoqué des émeutes qui durent depuis plusieurs jours dans la province du Khouzistan, dans le sud-ouest de l’Iran. Le manque d’eau dans cette province au climat désertique chaud provient principalement des sécheresses, habituelles dans cette région située au fond du golfe Persique, frontalière de l’Irak, l’une des plus chaudes de la planète. La riziculture...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet