Tensions dans le Golfe : "Il y aura une réponse collective contre l'Iran"

Les Etats-Unis ont promis lundi une "réponse collective" avec leurs alliés contre l'Iran après l'attaque meurtrière contre un pétrolier géré par un milliardaire israélien en mer d'Oman.

Tensions dans le Golfe : "Il y aura une réponse collective contre l'Iran"
©AFP

"Nous sommes en contact étroit et nous nous coordonnons avec le Royaume-Uni, Israël, la Roumanie et d'autre pays. Et il y aura une réponse collective", a déclaré le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, qui avait déjà accusé la veille l'Iran d'avoir mené cette attaque.

"L'Iran continue d'agir de manière terriblement irresponsable", a-t-il déploré devant la presse à Washington. "Les actes iraniens sont une menace directe contre la liberté de navigation", a-t-il ajouté.

Dimanche, le secrétaire d'Etat avait évoqué une "réplique appropriée et imminente" en concertation avec des alliés des Etats-Unis.

Jeudi, le pétrolier Mercer Street a été la cible d'une attaque au drone en mer d'Oman. L'attaque a fait deux morts, un Britannique employé par la société de sécurité Ambrey, et un membre d'équipage roumain, selon l'armateur Zodiac Maritime, une société internationale basée à Londres et gérée par Eyal Ofer.

Israël, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Roumanie ont pointé du doigt l'Iran. Mais Téhéran a rejeté ces accusations.

"La République islamique d'Iran n'hésitera pas à protéger sa sécurité et ses intérêts nationaux", a averti lundi le porte-parole des Affaires étrangères iraniennes Saïd Khatibzadeh. Elle "répondra immédiatement et de manière décisive à tout aventurisme", a-t-il insisté.