Un adolescent palestinien tué par des tirs de l'armée israélienne

Un adolescent palestinien a été tué mardi par des tirs de l'armée israélienne dans le camp de réfugiés de Balata à Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie occupée, selon le ministère de la Santé palestinien.

Un adolescent palestinien tué par des tirs de l'armée israélienne
©AFP
AFP

Imad Khaled Saleh Hashash, 15 ans, a été blessé par balle à la tête et a succombé à ses blessures à l'hôpital de Naplouse, a rapporté le ministère dans un court communiqué.

L'armée israélienne a indiqué avoir ouvert le feu lors d'une opération à Balata en direction d'un "suspect sur un toit qui tenait un grand objet dans ses mains et qui tentait de le jeter sur un soldat en bas de l'immeuble".

Une victime a été identifiée, a rapporté l'armée, précisant dans un communiqué qu'aucun de ses soldats n'avait été blessé.

L'armée se trouvait dans le camp de Balata, le plus grand de Cisjordanie occupée, dans le cadre d'une opération qui visait "à appréhender un suspect" et pendant laquelle les forces ont essuyé des "tirs à balles réelles depuis des toits", "des jets de pierre et d'objets".

La personne "suspectée d'être impliquée dans des activités terroristes a été appréhendée", a précisé l'armée.

Au cours des dernières semaines, de nombreux affrontements ont opposé les forces israéliennes à des Palestiniens dans le nord de la Cisjordanie occupée, faisant plusieurs morts.

A Jénine, autre ville du nord de la Cisjordanie, quatre Palestiniens ont été tués la semaine dernière dans des heurts avec les forces israéliennes dans un camp de réfugiés. L'Autorité palestinienne, basée à Ramallah, avait alerté sur "une situation explosive".

La Cisjordanie est un territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967.

Environ 2,8 millions de Palestiniens vivent sur ce territoire, comme 475.000 colons israéliens dans des implantations illégales au regard du droit international.