Téhéran refuse toujours l’idée d’affronter sportivement Israël: "Nos athlètes ne doivent pas rivaliser avec le régime israélien d'occupation et tueur d’enfants"

Le ministre des Sports l’a confirmé : les athlètes iraniens ne peuvent pas se mesurer à leurs homologues israéliens.

Téhéran refuse toujours l’idée d’affronter sportivement Israël: "Nos athlètes ne doivent pas rivaliser avec le régime israélien d'occupation et tueur d’enfants"
©AFP
Il y a quelques jours, le ministre des Sports de la République islamique, Hamid Sajjadi Hazaveh, a réaffirmé le principe selon lequel Israël ne peut être un adversaire sportif pour l'Iran. Le ministre, fraîchement nommé par le président ultra-conservateur...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet