"Une étape très importante": l'ONU et Macron saluent la formation du nouveau gouvernement libanais

La nomination d'un nouveau gouvernement au Liban est "une étape très importante" pour le pays, a affirmé vendredi le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, en souhaitant "le meilleur succès" au Premier ministre Najib Mikati.

"Une étape très importante": l'ONU et Macron saluent la formation du nouveau gouvernement libanais
©AFP

"Bien sûr, ce n'est pas suffisant, il y a beaucoup d'autres choses à résoudre mais c'était la condition de base pour que tout le reste soit possible", a ajouté le chef de l'ONU lors d'une conférence de presse, en indiquant avoir déjà travaillé dans le passé avec Najib Mikati alors qu'il était lui-même Haut commissaire pour les réfugiés des Nations unies.

"Je souhaite qu'il soit capable de rassembler les différentes communautés libanaises et les différentes forces politiques libanaises afin de s'assurer que le Liban soit capable de surmonter la situation dramatique qu'il traverse actuellement", a déclaré Antonio Guterres.

Le Liban s'est doté vendredi d'un nouveau gouvernement après 13 mois d'attente marqués par d'interminables tractations politiques ayant aggravé une crise économique inédite qui a fait sombrer des millions de Libanais dans la pauvreté.

"Etape indispensable" pour Macron

De son côté, Emmanuel Macron a salué vendredi l'"étape indispensable" que constitue, selon lui, la formation d'un nouveau gouvernement au Liban pour "sortir le pays de la crise profonde dans laquelle il se trouve".

Le président français, qui s'était beaucoup engagé sur le dossier libanais, a souligné aussi, dans un communiqué, "la nécessité que l'ensemble des responsables politiques se conforment aux engagements qu'ils ont pris de permettre la mise en oeuvre des réformes nécessaires pour préparer l'avenir du Liban et permettre à la communauté internationale de lui apporter une aide décisive".

Sur le même sujet