"Il n’y a pas un attentat revendiqué sans une référence à la vengeance"

La vengeance hante chaque attentat terroriste. Pourtant, ce thème reste dans l’angle mort des études sur le terrorisme.

"Il n’y a pas un attentat revendiqué sans une référence à la vengeance"
©AFP
De ce constat, la politologue Myriam Benraad a tiré son nouvel ouvrage, Terrorisme : les affres de la vengeance (éd. Le Cavalier Bleu, 2021). Cette spécialiste du Moyen-Orient, professeure associée à l'Institut libre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet