Reprise du processus de réforme de la Constitution syrienne à Genève

Les Syriens sont à nouveau à Genève, pour la première fois depuis janvier, pour discuter.

Reprise du processus de réforme de la Constitution syrienne à Genève
©AFP
V.B. (avec AFP et Reuters)

Neuf mois après leurs dernières réunions, les délégations syriennes du gouvernement, de l’opposition et de la société civile se sont réunies à Genève. Les 45 membres du comité de rédaction chargé d’élaborer une réforme de la Constitution se sont retrouvés lundi matin au palais des Nations pour cinq jours de réunions. Cette nouvelle loi fondamentale doit en théorie préparer le terrain à l’organisation de futures élections "inclusives", sous la supervision des Nations unies.

Dimanche, en prélude à cette semaine de réunions, l'émissaire spécial de l'Onu Geir Pedersen (notre photo) a déclaré devant la presse à Genève que les deux coprésidents du comité, Ahmad Kuzbari (pouvoir) et Hadi al Bahra (opposition), avaient accepté de "préparer et de commencer à rédiger une réforme constitutionnelle". Il a ajouté que ces nouveaux pourparlers, le sixième cycle en deux ans et le premier depuis janvier pour le comité de rédaction, porteront sur des "principes clairs", sans donner de détails. La réunion discutera des "propositions de texte constitutionnel mises sur la table par chaque partie", a précisé pour sa part M. al Bahra.

Lors de leur cinquième rendez-vous, les délégués désignés par le gouvernement et ceux nommés par les opposants s’étaient quittés sur un échec total.

Sur le même sujet