Des criminels parviennent à reproduire la voix d'un chef d'entreprise et lui dérobent 35 millions de dollars

L'enquête est toujours en cours.

Des criminels parviennent à reproduire la voix d'un chef d'entreprise et lui dérobent 35 millions de dollars
©Shutterstock
La Rédaction

Il fallait y penser et pourtant, plusieurs criminels sont parvenus à utiliser un logiciel permettant de cloner la voix. Ils ont ainsi reproduit la voix d'un chef d'entreprise des Émirats arabes unis et ont fait transférer des fonds estimés à 35 millions de dollars (soit un peu plus de 30 millions d'euros). De fait, le directeur de la banque concernée a autorisé le transfert des fonds croyant avoir affaire au détenteur des comptes en banque. Si l'incident remonte à 2020, la police travaille toujours sur le dossier et l'enquête n'est à ce jour pas résolue.

La police des Émirats arabes unis travaille en étroite collaboration avec les Etats-Unis, puisqu'une partie de l'argent dérobé, à savoir 400.000 dollars, a été tracée sur des comptes bancaires américains. Il est par contre plus compliqué de tracer le reste des fonds, qui auraient été dispersés sur de nombreux comptes en banque à travers le monde. À ce stade, les enquêteurs estiment qu'au moins dix-sept personnes seraient impliquées dans ce "casse".

La technologie, dite "deep fake", avait déjà été employée par des criminels dans une affaire similaire au Royaume-Uni il y a trois ans. Avec les nouvelles technologies, la prudence restent donc de plus en plus de mise.

Sur le même sujet