Des expulsions qui renvoient Israël à son débat identitaire: "Maintenant, on sait comment les Palestiniens se sentent"

Dans le Néguev, le sort de la petite minorité des "Hébreux noirs", pourtant bien intégrée, reste aléatoire.

Des expulsions qui renvoient Israël à son débat identitaire: "Maintenant, on sait comment les Palestiniens se sentent"
©Shutterstock
Nicolas Rouger, envoyé spécial à Dimona
Les descentes de police sont devenues quotidiennes dans la petite usine de produits vegan de Yaïr Israël, située dans une zone industrielle de Dimona, en plein désert...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité