Israël: le Parlement adopte le budget 2022, test-clé pour le nouveau gouvernement

Au terme d'un marathon de votes, le Parlement israélien a adopté tôt vendredi matin le budget d'Etat 2022, une victoire-clé pour la nouvelle coalition au pouvoir menée par le Premier ministre Naftali Bennett. Les députés israéliens avaient commencé mercredi soir à se prononcer sur le budget 2021, adopté jeudi matin, pour ensuite enchaîner avec une nouvelle série de votes qui s'est conclue par l'adoption du budget 2022 peu après 03H00 vendredi à la Knesset, le Parlement.

Israël: le Parlement adopte le budget 2022, test-clé pour le nouveau gouvernement
©AFP
AFP

"Après des années de chaos, nous avons formé un gouvernement, nous avons vaincu le (variant) Delta et maintenant, Dieu soit loué, nous avons un budget pour Israël", a déclaré en soirée le Premier ministre Bennett. "Ce soir, nous avons remis Israël sur les rails. Il y a enfin un budget", a-t-il ajouté sur Twitter.

Entre décembre 2018 et juin 2021, Israël a été plongé dans une crise politique inédite ayant conduit à la tenue de quatre élections anticipées. Les parlementaires n'arrivaient pas à s'entendre sur un budget.

La coalition hétéroclite (droite, centre, gauche, arabe) menée par Naftali Bennett et l'actuel chef de la diplomatie Yaïr Lapid a succédé en juin au gouvernement de Benjamin Netanyahu, Premier ministre le plus pérenne de l'histoire d'Israël, mettant un coup d'arrêt à trois ans de crise politique.

Le nouveau gouvernement a décidé de présenter simultanément les budgets pour les années 2021 et 2022, le vote sur le premier budget étant assujetti d'une date-butoir au 14 novembre. Si les députés n'avaient pas adopté le budget 2021 à cette date, le Parlement se serait dissous et de nouvelles élections auraient été convoquées.

Mais la coalition a réussi au final à faire voter les deux projets, donnant pour la première fois en trois ans un budget à Israël et repoussant le spectre d'une nouvelle élection.