La poignée de main glaçante de Macron à Mohammed ben Salmane

La poignée de main glaçante de Macron à Mohammed ben Salmane
©AP
Plus qu'une erreur grossière, une faute morale. En serrant la main ce samedi matin à Jeddah du prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, le président français Emmanuel Macron a choisi de mettre de côté un crime parmi les plus retentissants de ces dernières années, l'assassinat d'une cruauté à peine imaginable du journaliste et dissident saoudien Jamal...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet