Un tiers des électeurs turcs restent fidèles au président Erdogan: "Il a changé ma vie"

L’économie est-elle le talon d’Achille du président Erdogan ? Sa politique monétaire, inflationniste, pèse sur les ménages. Mais l’hyperprésident garde un noyau d’électeurs et les élections ne sont qu’en 2023.

Un homme vend des drapeaux turcs dans l’un des quartiers commerciaux d’Istanbul.
Un homme vend des drapeaux turcs dans l’un des quartiers commerciaux d’Istanbul. ©AP
Céline Pierre-Magnani
"J'ai voté pour Erdogan lors de la présidentielle de 2018 et pour le candidat de l'AKP [Parti de la justice et du développement. NdlR], Binali Yildirim, pour les élections municipales en 2019", explique Metin, 26 ans, assistant...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet