Au Liban, le départ d’Hariri crée un vide chez les sunnites et chez d’autres…

Le retrait politique de Saad Hariri est un tournant historique et rebat les cartes à quatre mois des législatives. Éclairage.

Au Liban, le départ d’Hariri crée un vide chez les sunnites et chez d’autres…
©AFP
Jenny Lafond, correspondante à Beyrouth
Au Liban, c'est une véritable page qui se tourne, à un peu moins de quatre mois des élections législatives. L'ex-Premier ministre libanais Saad Hariri a annoncé lundi suspendre sa "participation à la vie politique et invite(r) (s)a...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet