Des Iraniennes assistent pour la première fois à un match de foot officiel: "Cela aurait du arriver plus tôt, mais je suis très heureuse"

Des supportrices iraniennes ont pu assister à la qualification de leur équipe nationale au Mondial 2022.

Des Iraniennes assistent pour la première fois à un match de foot officiel: "Cela aurait du arriver plus tôt, mais je suis très heureuse"
©AFP
La Rédaction

Ce jeudi soir, l'Iran s'est officiellement qualifié pour le Mondial 2022, prévu au Qatar, en s'imposant face à son rival irakien sur le score d'un but à zéro. La victoire iranienne a entraîné des scènes de liesse dans les rues de Téhéran ainsi que dans le stade Azadi où se tenait la rencontre.

Parmi les supporters iraniens, l'on retrouvait pour la première fois des femmes. En effet, les Iraniennes ont longtemps été interdites de stade, et ce depuis la révolution islamique de 1979. Suite aux pressions exercées par des groupes de défense des droits de l'homme et par les instances dirigeantes du football mondial, l'Iran a finalement autorisé les femmes à assister aux matchs officiels en septembre 2019. Toutefois, en raison des restrictions liées à la pandémie de coronavirus, très peu de femmes avaient jusqu'ici eu l'occasion de profiter des joies du stade.

Si les femmes ont été contraintes de pénétrer dans le stade par une entrée spéciale et ont été séparées des hommes dans les tribunes, les supportrices étaient tout de même ravies d'assister à un moment historique pour le football iranien. "Je suis très heureuse. C'est la première fois que j'assiste à un match au stade Azadi", a notamment déclaré une jeune femme à CNN. "Cela aurait dû arriver plus tôt, mais je suis très heureuse et j'espère que cela va continuer", a-t-elle poursuivi.

Des Iraniennes assistent pour la première fois à un match de foot officiel: "Cela aurait du arriver plus tôt, mais je suis très heureuse"
©AFP

"Ce serait beaucoup mieux si les familles pouvaient se réunir. J'aurais aimé avoir mon mari à mes côtés", déplorait tout de même une autre supportrice.

Au total, 2.000 des 10.000 billets pour le match Iran-Irak ont été vendus à des femmes, relate CNN.

Sur le même sujet