Les Libanaises et leurs bébés affectés par la crise

Il y a eu trois fois plus de décès à la suite de complications liées à des grossesses depuis 2019, dit l’Unicef.

Photo d'illustration
Photo d'illustration ©BELGA/AFP
Les multiples crises qui affectent le Liban continuent d’avoir des répercussions préoccupantes sur sa population. En particulier chez les femmes enceintes et les nouveau-nés. Selon un nouveau rapport de l’Unicef, le nombre de Libanaises qui décèdent des suites de complications liées à leur grossesse a presque triplé ces trois dernières années. En cause, explique l’agence des Nations unies en charge de l’enfance,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité