En Irak, une guerre entre l’armée turque et le PKK dont presque personne ne parle

Un cycliste danois tué, deux reporters en prison et un nombre inconnu de "terroristes neutralisés".

En Irak, une guerre entre l’armée turque et le PKK dont presque personne ne parle
©AP
Rarement une opération spéciale aura si peu fait parler d'elle. Depuis le 14 avril, l'armée turque a lancé massivement ses forces dans le nord de l'Irak pour déloger de ses montagnes la guérilla du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK). Les informations tombent au compte-gouttes. Le ministère turc de la Défense se contente de bilans...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité