Le Qatar rouvre son ancien aéroport avant le Mondial-2022

Le Qatar, qui attend plus d'un million de supporters pour le Mondial-2022, va rouvrir l'ancien aéroport de Doha à partir du 15 septembre, ont indiqué des compagnies aériennes alors que l'aéroport international Hamad est sous pression à l'approche de la Coupe du monde.

Le Qatar rouvre son ancien aéroport avant le Mondial-2022
©AFP

Depuis 2014, l'aéroport de Doha est utilisé principalement pour les vols de la famille royale et des personnalités, ainsi que par l'armée de l'air du Qatar. L'aéroport voisin Hamad est lui devenu une plaque tournante avec la croissance de la compagnie nationale Qatar Airways.

Les autorités de ce petit pays du Golfe n'ont pas commenté la réouverture, mais les compagnies à bas coût du Koweït Jazeera Airways, des Emirats arabes unis Fly Dubai, d'Oman Salam Air et de Turquie Pegasus Airlines vendent des billets pour l'aéroport de Doha à compter du 15 septembre.

Jazeera Airways a annoncé sur son site Internet qu'à partir de jeudi prochain "tous nos vols réguliers (...) seront temporairement déplacés vers l'aéroport international de Doha". Dans un e-mail aux passagers, la compagnie a fait savoir que ce changement durera jusqu'au 30 décembre et "fait suite aux instructions de l'Autorité de l'aviation civile du Qatar".

Le Qatar avait annoncé plus tôt dans l'année qu'un certain nombre de compagnies aériennes du Golfe assureraient plus de 100 navettes quotidiennes vers l'aéroport de Doha pendant le Mondial, qui commence le 20 novembre et se termine le 18 décembre.

Les passagers de ces vols seront soumis à des contrôles d'immigration au départ afin de réduire l'attente à l'arrivée au Qatar et repartiront une fois leur match terminé.

Plus de trois millions de passagers sont passés par l'aéroport Hamad rien qu'en juin. Le total de 8,42 millions de passagers au deuxième trimestre est de 18% supérieur à celui des trois premiers mois de l'année, selon l'autorité de l'aviation civile.

Un projet d'expansion verra la capacité de cet aéroport portée à 58 millions de passagers par an.

Avec 150.000 visiteurs attendus lors des journées les plus chargées du Mondial-2022, certains spécialistes du secteur de l'aviation craignent que l'aéroport Hamad ait du mal à faire face à l'arrivée massive de supporters.

Seuls les spectateurs munis de billets sont autorisés à entrer dans l'émirat pendant la Coupe du monde.