Suite aux braquages, les banques libanaises resteront fermées jusqu'à nouvel ordre

Les banques libanaises resteront fermées pour une durée "indéfinie" par crainte des braquages.

Suite aux braquages, les banques libanaises resteront fermées jusqu'à nouvel ordre
©AP

Depuis la crise financière d'octobre 2019, des millions de Libanais ont progressivement vu l'accès à leur compte bancaire de plus en plus restreint tandis que la monnaie locale a été dévalorisé de près de 90%. Cette crise a fait sombrer plus des trois quarts de la population libanaise dans la pauvreté.

C'est dans ce contexte que des Libanais ont commencé à braquer leurs propres banques. Divers cas ont déjà été répertoriés, comme celui d'un homme armé qui a braqué sa banque pour retirer de l'argent de son compte gelé afin de pouvoir payer les frais médicaux de son père, ou encore il y a une semaine, celui d'une femme qui a pris d'assaut sa banque pour retirer suffisamment d'argent pour financer le traitement du cancer de sa soeur.

Suite à cette série de hold-up, les banques libanaises resteront fermées pour une durée indéterminée en raison d'un manque de protection de la part des autorités, explique l'Association des banques libanaises.

L'association a expliqué que ses employés étaient exposés à des risques qui n'avaient pas été gérés par les autorités.