Non, il n’y a pas eu “6 500 morts” sur les chantiers au Qatar. Et on ne saura sans doute jamais combien il y en a eu

Le chiffre de “6 500 morts” sur les chantiers de la Coupe du Monde de football au Qatar est abondamment avancé dans des articles, cartes blanches, tweets, rapports et même dans des livres. Mais est-il correct ? Selon de nombreuses sources, y compris l’Organisation internationale du travail (OIT), il ne l’est pas.

A labourer works near a mosque at sunset in al-Khor on November 10, 2022, ahead of the Qatar 2022 FIFA World Cup football tournament. (Photo by Kirill KUDRYAVTSEV / AFP)
Un ouvrier travaille près d'une mosquée au coucher du soleil à al-Khor, le 10 novembre 2022, en prévision de la Coupe du monde de football. ©AFP or licensors
Tout est parti d’une enquête publiée en février 2021 par le quotidien britannique The Guardian. Dans celle-ci, les journalistes ont comptabilisé le nombre de décès au Qatar de migrants venus de cinq pays...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité