Les Turcs face à un choix historique après vingt ans de pouvoir d’Erdogan

Ce dimanche, c’est le premier tour des élections législatives et présidentielle en Turquie. L’issue est incertaine, mais le choix est clair : une démocratie à l’occidentale ou un nouveau plébiscite pour l’homme fort.

In this handout photograph taken and released on May 1, 2023, Turkish President Recep Tayyip Erdogan attends the "Century of the Future" at the Turkish Aerospace Industries Headquarters to introduce new aircraft in the Kahramankazan district of Ankara. (Photo by HANDOUT / Press Office of the Presidency of Turkey / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO /Press Office of the Presidency of Turkey " - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
Une photo livrée par le service de presse de la présidence turque, qui illustre le compte Twitter de Recep Tayyip Erdogan : elle a été prise le 1 mai lors de l'inauguration d'un nouvel avion au quartier-général de l'industrie aéronautique turque à Ankara.

Plus de 60 millions d’électeurs turcs sont appelés à se rendre aux urnes, ce dimanche 14 mai, dans des élections législatives et présidentielle décisives pour l‘avenir de la Turquie, son ancrage ou non dans le monde occidental et la destinée des autocrates qui ont fleuri un peu partout sur la planète en s’inspirant notamment du président Recep Tayyip Erdogan.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...