"Les terroristes ont perpétré un attentat dans la ville de Kaboul", a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Tariq Arian. Des femmes et des enfants figurent parmi les victimes, a-t-il précisé.

Une source travaillant dans le secteur de la sûreté a signalé que la voiture piégée avait explosé dans l'ouest de la capitale.

"C'était une explosion puissante qui a causé d'importants dégâts aux maisons situées à proximité", a déclaré un responsable au sein du ministère de la Santé.

Des images télévisées montrent au moins deux voitures en feu, avec des panaches de fumée noire et épaisse.

L'Afghanistan est en proie à une recrudescence des violences, les talibans ayant mené ces dernières semaines des attaques quasi-quotidiennes contre les forces gouvernementales, principalement dans les zones rurales, malgré les pourparlers de paix en cours depuis septembre à Doha entre les deux camps.

Ces négociations ont été suspendues jusqu'au 5 janvier. Les deux parties doivent encore s'accorder sur l'agenda des discussions.

En vertu d'un accord séparé avec les talibans conclu en février à Doha, les États-Unis ont accepté de retirer toutes leurs troupes d'Afghanistan d'ici mai 2021 en échange de garanties en matière de sécurité et d'un engagement des insurgés à discuter avec Kaboul.

Des négociateurs talibans étaient vendredi au Pakistan pour y rencontrer le Premier ministre Imran Khan, qui a plaidé pour une réduction de la violence et un cessez-le-feu.