D'après une première étude, 0,1% des gens ayant été vacciné deux fois tombe encore malade, selon le Jerusalem Post. 

Le vaccin, Pfizer/BioNTech pour l'État hébreu, afficherait une efficacité de 93%, ce qui correspond aux résultats observés en laboratoire par le groupe pharmaceutique qui tablait sur 95% de protection. L'étude a été menée par Maccabi Healthcare Services, l'un des quatre gros prestataires de soins en Israël, qui a vacciné plus d'un million d'habitants. Il ressort de données arrêtées au 11 février que sur les 523.000 personnes ayant reçu deux doses du vaccin, 544 ont tout de même été infectées au coronavirus. La plupart d'entre eux ne présentaient que quelques symptômes légers. Quinze ont dû être hospitalisés dont 4 dans un état grave. Aucun décès n'a été signalé parmi les double vaccinés.

"Ces données prouvent incontestablement que le vaccin est très efficace", commente Miri Mizrahi Reuveni, directrice de la division santé des MHS.

Israël mène une campagne de vaccination tambour battant. Près de 40% des 9 millions d'habitants ont déjà reçu la première dose du vaccin alors qu'en Belgique à peine 4% de la population adulte est dans la même situation. Le nombre d'hospitalisations en lien avec le Covid-19 a considérablement baissé de même que le nombre de décès de personnes de plus de 60 ans, atteintes du coronavirus.