La Russie a bloqué à plusieurs reprises les négociations, ont expliqué les mêmes sources. Il n'a pas été possible d'obtenir un commentaire de la mission diplomatique russe auprès de l'ONU sur les raisons de l'échec.